> > Centres médicaux

Centres médicaux

centresmedicaux

  • Petites structures de soins (infirmeries, dispensaires, centres assistance primaire, ambulatoires, centres de médecine rurale)
  • Centres de services médicaux ; médecine générale
  • Cabinets médicaux (dentistes, gynécologues, ophtalmologues, …);
  • Infirmiers(ères) libéraux(ales) ;
  • Médecins et cabinets vétérinaires ;
  • Malades hospitalisés et/ou hémodialysés à domicile ;
  • Centres de vaccination ;
  • Établissements d’hébergement des personnes âgées (EHPAD), maisons de retraite ;

 

Déchets des activités de soins (DAS) et DASRI

Les établissements de soins et les petites structures de santé génèrent des déchets d’activités de soins (DAS) qui peuvent être de nature diverse :

  • Déchets à risque :
    • Infectieux (DASRI)
    • Radioactifs
    • Chimiques/toxiques (DRCT)
  • Déchets non dangereux, assimilés aux ordures ménagères (DAOM)
  • Pièces anatomiques

 

Chaque établissement doit mettre en place une filière de traitement des différents types de déchets produits. Il est donc important de trier les déchets dès la réalisation d’un soin ou d’un acte médico-technique.

En particulier, la mise en place d’une filière de tri et élimination des DASRI est indispensable dans le cadre de la prévention des infections nosocomiales (infections associés aux soins en établissement de santé)

La production de DASRI est variable dans les centres médicaux et petites structures de santé, et dépend du nombre de patients traités ainsi que de la qualité du tri au sein de l’établissement.

AVANT-APRES-DECHETS

Quels déchets dans les centres médicaux et petites structures de soins ?

Les déchets infectieux issus des centres médicaux et autres petites structures de santé peuvent être de nature très diverse :

  • Matériel à usage unique souillé (champs opératoires, gazes, compresses, bandages, …)
  • Équipements de protection individuelle, gants, casaques, blouses, combinaisons, lunettes, masques, charlottes, surchaussures, …)
  • DASRI piquants, coupants, tranchants (PCT) : aiguilles, seringues, lames de bistouri, verre, …
  • Sets de soins jetables (incluant pour certains de la petite instrumentation en plastique ou en métal)
  • Instrumentation de chirurgie à usage unique
  • Consommables de laboratoire en plastique ou en verre (boîtes de petri, tubes à essai, tubes de prélèvement, pipettes, …)
  • Déchets d’hémodialyse
  • Déchets infectieux liquides ou contenant des liquides

 

Spécificités des DASRI dans les centres médicaux et petites structures de soins

En général les déchets d’activités de soins issus de sont conditionnés dans des sacs (autoclavables ou pas), des cartons DASRI ou des fûts.

Le tri et le traitement d’une façon satisfaisante des déchets dans ces structures est primordiale. Dans ces établissements, la quantité de DASRI générée est faible à modéré, et on a tendance à minimiser le risque que ces déchets représentent. Toutefois, le risque biologique doit être maitrisé non seulement pour le personnel et l’environnement, mais aussi pour éviter les contaminations croisées et les infections nosocomiales.

Compte tenu que ces structures peuvent se retrouver dans des endroits éloignés des zones urbaines, isolés et/ou difficiles d’accès, il est important que chaque centre puisse disposer d’un système simple et efficace de traitement sur site des déchets à risque infectieux (DASRI).

 

Les avantages du STERIPLUSTM

  • Traitement de DASRI solides et liquides
  • Broyage et décontamination dans le même appareil
  • Transformation physique des déchets solides (broyage)
  • Technologie de décontamination par autoclavage (stérilisation à la vapeur à 135°C)
  • Pénétration de la vapeur au cœur des DASRI grâce au broyage préalable
  • Cycle de traitement complet 30 min.
  • Réduction significative du poids / volume des déchets à éliminer
  • Facilité d’installation au sein de l’établissement

 

EXEMPLES D’UTILISATION

AVANT-APRES-centremedicaux

Centre médical de la Sécurité Sociale au Maghreb

Type de déchets traités : Petites quantités de déchets de soins (seringues, compresses,…)

Avantages : le traitement sur place évite le stockage et le transport

Maison de retraite (EHPAD) en France

Type de déchets traités : Production de 3 cartons de DASRI par jour,

Avantages :  traitement au fur et à mesure de la production par le personnel soignant

 

SECTEURS D’ACTIVITÉ

Laboratoires / Recherche

Voir

Hôpitaux / cliniques

Voir

Centres médicaux

Voir

Centres d’hémodialyse

Voir

Autres applications

Voir