Newsletter

×
Solutions de traitement des déchets à risques infectieux Linkedin

Coronavirus : l’entreprise Tesalys à Toulouse prête à équiper hôpitaux et laboratoires pour traiter les déchets à risque

Des kilos de masques et de gants sont jetés chaque jour dans les hôpitaux et les établissements de santé. Ils doivent être traités avec la filière classique des Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux (DASRI), incinérés ou désinfectés.
Dans une lettre ouverte, l’entreprise Tesalys installée à Saint-Jean, près de Toulouse, a saisi le gouvernement. Le président de cette PME propose de généraliser l’installation d’une machine qui peut compacter, broyer et décontaminer les déchets infectieux directement sur le site de production de ces déchets.

Un complément de la filière actuelle

Pour Miquel Lozano cette solution « permettrait de venir en complément de la filière actuelle d’élimination de DASRI avec une solution simple et rapide à déployer, 100% sécurisée et avec de nombreux avantages écologiques ».

Le patron de la petite entreprise rappelle en effet que depuis le début de l’épidémie de coronavirus, « le volume de déchets à risque est en constante augmentation et que la plupart des DASRI sont aujourd’hui collectés dans les établissements de santé par des prestataires qui les transportent vers des installations spécialisées dans leur traitement (en général des incinérateurs dont uniquement une vingtaine sont autorisés à brûler des DASRI en France) ». 

Lire la suite : https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/coronavirus-entreprise-tesalys-toulouse-prete-equiper-hopitaux-laboratoires-traiter-dechets-risque-1826534.html

Newsletter

Recevez régulièrement l’actualité de notre société ainsi que des informations sur les technologies de traitement des DASRI



Dernières actuatilés