Publié le 01/12/2017

Les ONG Pekawa assurent un traitement médical sûr des déchets dans les zones de personnes déplacées en raison de conflits ou de poursuites.

Premier centre de traitement des déchets médicaux pilote (MWTC) établi en partenariat technique avec Tesalys près de Mossoul

La guerre de Mossoul a provoqué la migration de plus d’un million de personnes. Des établissements de santé gérés par des ONG locales et des ONGI ont été mis en place dans les camps et hors de ceux-ci pour fournir des services de santé. Selon les recommandations de l’OMS, les déchets de soins de santé produits doivent être séparés, transportés et traités selon des méthodes appropriées, afin d’éviter la pollution et la contamination.

Avec le financement de l’OMS, et en collaboration avec des ONG locales, les ONGI et le Département de la Santé, l’ONG PEKAWA a mis en place le Centre de traitement des déchets médicaux Azhelila (MWTC) près de Mossoul.

Le centre dessert 23 hôpitaux, centres de soins de santé primaires (PHC), cliniques mobiles et cliniques fixes temporaires situées dans et hors des camps, dans la ville et dans les zones rurales. Depuis qu’il a commencé ses opérations en juin 2017, le centre a déjà traité plus de 8 000 kg de déchets médicaux infectieux.

L’Azhelila MWTC traite les déchets médicaux d’une manière respectueuse de l’environnement en utilisant une technologie de pointe «sans brûler», de stérilisation fournie par TESALYS. Le traitement des déchets médicaux est réalisé en toute sécurité avec un système STERIPLUSTM 40 qui ne génère aucune émission de carbone.

La PEKAWA établira prochainement un deuxième MWTC au Moyen-Orient et est prête à déployer son savoir-faire en matière de gestion sûre des déchets médicaux dans d’autres zones avec des personnes déplacées de force en raison de conflits ou de poursuites.


Retour aux actualités